Aller au contenu
Accueil » Blog » arrêt du tabac

arrêt du tabac

Le tabac, un potentiel fortement addictif

Le tabac est un des produits dont on devient le plus facilement dépendant. Il faut savoir qu’il existe trois types de dépendances : la dépendance physique, la dépendance psychologique, et la dépendance comportementale.

La nicotine agit sur le cerveau au niveau des neurones et des neurotransmetteurs qui produisent la dopamine qui engendre la satisfaction.

Selon les personnes, la cigarette  peut avoir des effets différents. Elle peut par exemple stimuler quand on est fatigué ou calmer lorsqu’on est stressé.

Souvent, vous fumez dans certains lieux, avec certaines personnes ou dans certaines circonstances.  Ces situations sont associées à la cigarette et suscite l’envie de fumer.

Arrêter de fumer génère des changements positifs

Dans les 72 heures

    • La tension artérielle baisse.
    • La fréquence cardiaque ralentit.
    • La température des mains et des pieds augmente.
    • La quantité de nicotine et de monoxyde de carbone présente dans le sang diminue de moitié.
    • Le transport de l’oxygène vers les cellules redevient normal.
    • Le monoxyde de carbone est éliminé de l’organisme.
    • Les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée.
    • La nicotine est expulsée de l’organisme en grande partie.
    • Les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer.
    • Les sens du goût et de l’odorat s’améliorent.
    • La respiration devient plus facile.
    • L’énergie augmente.

Dans les 5 premières années

    • La toux, la congestion nasale, la fatigue et l’essoufflement diminuent.
    • L’organisme redevient tranquillement et apte à combattre les infections.
    • La voix devient plus claire.
    • Le risque de maladies cardiovasculaires est réduit de moitié.
    • La probabilité de développer un cancer du col de l’utérus, de la bouche, de la gorge et de l’œsophage diminue de moitié.
    • Le taux de mortalité relié au cancer du poumon pour un fumeur d’un paquet par jour diminue également de moitié.

Au bout de 10 ans

    • Le taux de mortalité attribuable au cancer du poumon est semblable à celui d’un non-fumeur.
    • Les cellules précancéreuses sont remplacées par des cellules saines.

Libérez-vous du tabac avec l’hypnose

La motivation est bien sûr importante dans l’envie de changer de comportement. L’hypnose aide à renforcer la motivation et mobiliser des ressources supplémentaires pour réussir l’arrêt du tabac.

Contactez moi pour de plus amples renseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.